16 rue Thiers - 55120 Clermont-en-Argonne

La journée avec les étudiants du Master Paysages de l’Université de Nancy

 

Lundi 27 Février 2017 une dizaine d’étudiants en Master Paysages à l’Université de Nancy accompagnés par leurs enseignants, dont M. Harmand membre du comité scientifique, sont venus parcourir une partie du périmètre d’étude du projet de PNR à la découverte des paysages singuliers de l’Argonne.

Les étudiants ont été accueillis à Rarécourt par le Maire, M. Jacques FAGOT, et par l’équipe d’Argonne-PNR. Ils ont ainsi pu commencer leur visite de l’Argonne par la découverte d’un des villages argonnais épargné durant les combats des 2 Grandes Guerres. Tout le groupe à ensuite pris la direction de l’étang des Bercettes, à côté de Neuvillly-en-Argonne. Sur place, le Maire du village, M. Alain JEANNESSON, a présenté avec le directeur du CPIE, M. Olivier AIMONT les travaux et les projets engagés sur ce site d’exception classé “Espace Naturel Sensible”.

L’après midi, les étudiants ont pu mettre en pratique leurs connaissances. Depuis le balcon sur la vallée de l’Aire au monument de Pennsylvanie à Varennes-en-Argonne, ils ont cherché à comprendre les fondements du paysage Argonnais en s’appuyant sur l’outil de lecture du paysage créé par l’association Argonne-PNR. Accompagnés par Melle Delphine TATARA, architecte et doctorante à l’Université de Nancy, les étudiants se sont prêtés à l’exercice du dessin de paysage. Cette technique permet de représenter et d’étudier le paysage en s’appuyant sur certaines de ses caractéristiques comme les plans, les reliefs, les aménagements anthropiques…

Les référents du groupe patrimoine d’Argonne-PNR, M. Jean-Pierre MASI et M. Jean-Louis LE HINGRAT étaient également présents tout au long de la journée pour expliquer l’intérêt d’identifier les entités paysagères pour un projet de PNR afin de pouvoir prendre en compte les évolutions paysagères dans les projets du futur Parc.

Parcours de la journée à retrouver ici !

Cette première approche des paysages Argonnais sera suivie le 6 mars prochain par le Chargé de Mission, pour élaborer avec les étudiants une méthodologie de fonctionnement d’un observatoire photographique participatif des paysages… à suivre !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.